L'Allianz Riviera ouvre ses portes

Stade

23 September 2013

L'Allianz Riviera ouvre ses portes

C'est avec des étoiles encore plein les yeux que les 35.000 azuréens qui ont assisté à l'inauguration dimanche 22 septembre se sont réveillés en ce lundi.

Retour sur une journée historique :

Dès 12h00, des centaines de badauds affluent sur le parvis de l'Allianz Riviera, curieux et enthousiastes à quelques heures de pénétrer dans l'enceinte. « Que de chemin parcouru en 761 jours », constatent-ils.

La Ville de Nice, l'OGC Nice, Nice Eco Stadium et Allianz France ont fait de ce repos dominical un jour de fête à savourer en famille. Tirs au but et ateliers de maquillage permettent de patienter. Alors que les spectateurs ont pris place sur les 35.000 sièges, dessinés à l'instar du stade par le Cabinet Wilmotte & Associés, les tribunes sont dévoilées, Garibaldi, Ray, Ségurane et Sud. Le tifo rouge et noir donne le ton de la cérémonie. Un cri retentit. Tous lèvent les yeux vers le ciel pour apercevoir un aigle royal plonger sur le rond central, accueilli comme il se doit par Christian Estrosi, Xavier Lortat-Jacob, Jean-Pierre Rivère, Eric Ciotti, Jacques Richier, Adolphe Colrat, Jean-Michel Wilmotte et Mattéo, l'enfant-mascotte du Gym.

A peine remis de leurs émotions, les convives découvrent une mascleta, impressionnant spectacle sonore pyrotechnique. Puis tout s’accélère : le capo de la Sud lance le désormais célèbre clapping, repris à l’unisson par un public en liesse. Les Aiglons de Claude Puel, en grande forme, infligent un 4-0 à Valenciennes. Tant de moments uniques ! Super-Dario qui présente sa fille au public, Bosetti qui dédie son premier but en Ligue 1 aux supporters, le stade sublimé par le feu d'artifice final. Aujourd’hui, on ne parle plus de la fin du Ray ou des travaux à l'Allianz Riviera, mais du début, en grande pompe, d'une belle aventure.

A lire aussi

Partenaire nameur

Fournisseurs officiels