Actualites

Suivre l'actualité du stade en temps-réel
Grands événements

25 June 2019

Après un long suspense, la Norvège élimine l'Australie et part pour les quarts de Finale

La Norvège a arraché sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde en s’imposant face à l’Australie à l’issue de la séance de tirs au but (1-1 ; 4-1 T.AB). Elles affronteront en quarts de finale le vainqueur du match entre l’Angleterre et le Cameroun.

Les supporters du stade Allianz Riviera de la Ville de Nice, ont eu droit à un match de qualité mais rempli de supense pour ce huitième de finale entre la Norvège et l'Australie. Le match a commencé fort dès le début (1e) avec une frappe de l’attaquante australienne Samantha Kerr qui a frôlé le poteau de la gardienne norvégienne, Ingrid Hjelmseth. Une recontre équilibrée mais ce sont bien les Norvégiennes qui ont finalement pris peu à peu le dessus sur leur adversaire du soir. La joueuse Lehn Hervolsen a donné l’avantage à son équipe (1-0, 31e) d’une frappe placée, après avoir été oubliée par la charnière centrale australienne.
 
L’Australie aurait rapidement pu revenir à égalité quelques minutes plus tard : alors que l’arbitre de la rencontre, l’Allemande Riem Hussein, avait sifflé un pénalty (41e) après avoir pensé que la défenseuse Maria Thorisdottir avait touché le ballon du bras, elle s’est ensuite ravisée après avoir consulté l’écran de contrôle de la VAR.
 
Mais cette situation n'a pas découragé les Australiennes, qui sont revenues des vestiaires sur la lancée de sa fin de première période. D’abord en difficulté pour inquiéter la gardienne norvégienne à cause d’un manque de précision à l’approche de la surface de réparation, les Matildas ont cru pouvoir compter sur Samantha Kerr, qui pensait avoir inscrit le but du 1-1 (59e) sur une frappe placée – mais l’attaquante était en position de hors-jeu. Un manque de justesse qui aurait pu valoir aux Australiennes de prendre un deuxième but. Heureusement, Lydia Williams a été à la parade à chaque fois pour maintenir son équipe à flot. Et cela a fini par payer : l’Australie est revenue au score sur un corner rentrant tiré par sa joueuse Elise Kellond-Knight (1-1, 83e). Chaque équipe a eu l’occasion de l’emporter dans les dernières minutes – la Norvégienne Caroline Graham Hansen a notamment vu sa frappe enroulée terminer sur le poteau. Mais après deux périodes qui ont vu chaque partie dominer son adversaire à tour de rôle, il semblait écrit que cette rencontre équilibrée mènerait à une qualification à la fois fois intense et laborieuse pour les quarts de Finale.
 
Pendant les prolongations, la Norvège s’est créé maintes occasions (93e, 95e, 98e, 104e) sans pour autant en arriver au bout. L’Australie a finalement terminé à dix ce match après l’exclusion d’Alanna Kennedy (103e) pour un tirage de maillot en position de dernière défenseuse. La Norvège a ensuite continué d’y croire, et l’Australie n’a pas cessé de résister.
 
Les deux équipes ne parvenant pas à se départager après le temps réglementaire et la prolongation (1-1), seuls les tirs au but pouvaient alors départager les deux équipes, qui ont fait preuve d’un mental à toute épreuve pendant ce match. La Norvège a finalement arraché sa place en quart de finale du Mondial féminin de football devant l'Australie, 4 tirs au but à 1, au terme d'un match particulièrement intense, samedi, à Nice.

A lire aussi

Partenaire nameur

Fournisseurs officiels